Cette certification est tout d’abord la preuve du respect des normes.

Une attention particulière est portée au bien-être de l'animal et au respect de l'environnement

Les produits proposés au consommateur se veulent qualitatifs. Aussi, les éleveurs nourrissent-ils les lapins avec des matières premières comme de la luzerne, de l'orge, du blé, additionnés de minéraux et vitamines.

De plus, un optimum qualitatif est obtenu en exigeant une durée d’élevage entre 70 et 77 jours, et un poids de la carcasse compris entre 1,2 et 1,6 kg.

Une garantie de fraîcheur existe également puisqu’un délai maximum de 48 heures s’écoule entre la sortie de l’élevage et la mise en rayon.

La certification de conformité du produit, homologuée par le Ministère de l'Agriculture, est réalisée par un organisme certificateur agréé. Le cahier des charges, strict, précise les critères à respecter de l'origine du lapin jusqu'à sa vente au consommateur.